Les Enzymes pour Plus de Vie


Enzymes : (grec en, dans et zumê, levain) substances organiques solubles, provoquant ou accélérant une réaction biochimique.

Les physiologistes ont observé que toute réaction, transformation du métabolisme, n’existent pas sans l’intervention d’un ou plusieurs enzymes.

« Les enzymes sont des substances qui rendent possible la vie. Leur présence est requise pour toutes les réactions chimiques qui se déroulent dans le corps humain. Aucun sel minéral, aucune vitamine, aucune hormone ne peuvent agir sans les enzymes. »

Les chercheurs et médecins qui se sont penchés sur les enzymes se sont rendu compte que ces substances se retrouvent en plus grand nombre chez les « jeunes ». Il semblerait que l’être humain soit doté d’un capital enzymatique. Ce qui veut dire que j’ai une quantité limitée d’enzymes dans mon corps.

Selon le docteur Edward Howell dans La diététique des enzymes :« La vie prend fin lorsque l’activité des enzymes métaboliques devient trop faible pour assurer les réactions enzymatiques vitales

Heureusement, il y a des sources d’enzymes à l’extérieur de mon corps. Il y en a dans certains aliments dont principalement les aliments biogéniques et bioactifs.

J’épargne mon potentiel enzymatique en misant sur les enzymes nutritifs contenus dans les aliments pour effectuer la digestion plutôt que d’utiliser les enzymes digestifs de mon organisme, qui décroissent sans cesse avec leur utilisation.

Faire tremper, germer, fermenter les grains, graines, noix et légumes permet d’accroître le processus enzymatique et facilite la digestion. Les aliments sont alors prédigérés! Une digestion facile me laisse de l’énergie pour faire autre chose.

La germination accroît le taux d’enzymes de six à 20 fois et augmente la proportion de vitamines et minéraux.

Exemples d’augmentation :

B2 : 1 300 % B5 : 200 % B6 : 500 % Acide folique : 600 %


Que font exactement les enzymes ?

  • Transforment l’amidon en sucres simples (glucose, fructose)
    L’amidon doit être réduit en sucres simples pour être assimilé
  • Permettent la synthèse d’importantes quantités de vitamines (surtout A, B et C) ainsi que d’autres substances biologiques de valeur.
    Lors du processus de la germination, on assiste à une augmentation spectaculaire de vitamines
  • Transforment les protéines en acides aminés et favorisent la synthèse de certains acides aminés qui ne sont pas dans la graine.
    Pendant la germination, sous l’influence des enzymes, les protéines sont transformées en acides aminés. L’organisme n’assimile pas les protéines telles quelles, elles doivent être digérées en acides aminés pour que l’organisme les absorbe.
  • Transforment les graisses en acides gras
    La prédigestion par les enzymes des graisses de réserve en acide gras rend les grains germés bien plus digestes que ceux non germés.
  • Transforment l’acide phytique et libèrent des minéraux qui deviennent assimilables.
    L’acide phytique s’attache aux minéraux et les rend inaccessible aux sucs digestifs. La germination permet la dégradation des acides phytiques pour que les minéraux soient ainsi assimilés par l’intestin.



Classement des aliments

Aliments biogéniques (qui donnent la vie) : noix, céréales et graines trempées et germées, jeunes pousses, légumes lacto-fermentés (comme la choucroute)

Aliments bioactifs (qui entretiennent la vie) : aliments crus en général, non transformés

Aliments biostatiques (qui réduisent la vie) : ensemble des produits animaux et aliments cuits, aliments non frais

Aliments biocidiques (qui tuent la vie) : excitants et drogues (thé, café, chocolat…), sucre, sel, alcool, gluten, graisses cuites, additifs divers.

Un aliment peut, bien sûr, appartenir à plusieurs catégories : une céréale comme le blé est biogénique s’il est germé, bioactif s’il est cru, biostatique s’il est cuit et biocidique s’il est traité chimiquement lors de sa culture.

J’améliore mon alimentation principalement en augmentant régulièrement la portion d’aliments biogéniques et bioactifs, qui régénèrent les cellules et maintiennent l’énergie cellulaire à un haut niveau.

Il reste alors moins de place dans mon assiette pour les autres types d’aliments, qui génèrent un épuisement progressif de l’énergie cellulaire et qui provoquent la dégénérescence des cellules.

J'aimerais recevoir Gratuitement l'Infolettre

Le sujet ?
La Conscience au Quotidien

Votre adresse courriel
Votre prénom
Puis


Je vous promets d'utiliser votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer notre Infolettre.