La Méditation, le Silence
et la Présence


Aussi étrange que cela puisse paraître pour certains, je ne suis pas une personne qui médite habituellement et rarement avec une technique.

Ma façon à moi de méditer, c'est d'être entière et présente à ce que je fais. Je m'y applique du mieux que je peux dans mon quotidien. Surtout dans les choses les plus simples et même banales comme laver la vaisselle ou faire ma toilette.

Mais dernièrement, un soir juste avant d'aller me coucher, j'ai eu envie, sans même y réfléchir ou l'avoir décidé d'avance, de m'asseoir en Silence et de ne Rien faire.

Juste Être là et observer ce qui se passe.

Lorsque j'ai commencé à m'endormir, je suis allée au lit et j'ai constaté que cela avait duré 45 minutes.

Le lendemain matin, même chose, j'ai envie de me retrouver seule en silence. Je n'y réfléchis pas, je le fais. Cela dure environ le même temps.
Et ça se poursuit depuis... matin et soir.

Je sens quelque chose de différent en moi.
Je sens une Présence, La Présence.
Je sens que j'ai un corps mais que je ne suis pas ce corps.
J'entends les pensées et je vois que certaines m'affectent et d'autres pas. Je sens que j'ai des émotions qui veulent s'emballer et quelques fois elles le font, puis à d'autres moments, je les sens se dissiper plus rapidement qu'auparavant.

Je sens un calme étrange qui s'installe en moi. Et en même temps, je le sens familier et surtout profondément agréable.

Je vois le monde changer et se transformer autour de moi. Est-ce ce qui m'arrive également ?

Est-ce là les bénéfices de la méditation, du recueillement, du silence ?

Depuis quelques années, je me vois délaisser petit à petit les enseignements reçus. Je ne les renie pas. Je laisse simplement aller leur autorité sur moi pour retrouver mon autorité intérieure.

Qui suis-Je ? Comment Suis-Je ? Pourquoi Suis-Je ? Où Suis-Je ?

Y-a-t-il en moi les réponses ? Je crois que oui.

Si je reconnais qu'elles sont en moi.
Si j'accepte de les entendre et leur faire de la place.
Qu'elles soient différentes de ce que je connais déjà.
Qu'elles changent ma perception de la réalité.
Qu'elles soient ma Vérité pour un moment et que ce moment soit plus bref que je le souhaiterais.

Et puis je me rend compte que j'ai à poser les bonnes questions. Principalement les questions auxquelles j'ai vraiment envie d'une réponse. Car j'ai constaté que certaines réponses ne faisaient pas "mon affaire" et remettaient en question des habitudes et croyances bien ancrées.

Suis-je non seulement prête à les entendre mais à faire quelque chose avec ? Vais-je faire des nouveaux choix et agir en conséquence ?

Des parties de moi me sont révélées de plus en plus, non seulement une partie "ombre" mais aussi une partie "lumière". Moi qui pensais que c'était difficile d'accepter mon ombre, je découvre l'impensable, Oser reconnaître ma Splendeur.

Vais-je enfin accepter d'Être Ce Que Je Suis ?

L'Ombre, la Lumière ET l'Unité

C'est le moment, ne croyez-vous pas ?


La bouche garde le silence pour écouter parler le Cœur.
Alfred de Musset

J'aimerais recevoir Gratuitement l'Infolettre

Le sujet ?
La Conscience au Quotidien

Votre adresse courriel
Votre prénom
Puis


Je vous promets d'utiliser votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer notre Infolettre.