Je, vous, nous, ensemble,
Quelle différence?

J'ai cessé d'utiliser le terme enseignante et thérapeute pour me définir. Pas parce que je n'aime pas ça, ni parce que je trouve ça difficile, tout simplement parce que je n'en ressens plus le besoin.

Maintenant, j'accompagne simplement, sans vouloir expliquer quoique ce soit, seulement en partageant ce que je suis, par la parole, les actions et principalement par la qualité de ma présence.

Et cela peut se faire aussi bien dans un bureau de consultation, une grande salle ainsi qu'à la maison, sur la rue ou au magasin.

Il n'y a que ce qui se vit dans l'instant, aussi banal que cet instant puisse paraître.

La Vie se vit maintenant.

L'enseignement est là sous mes yeux, dans le quotidien et dans la magie des hasards que me présente la Vie.
Et elle est coquine cette Vie, et si tendre à mon égard.

La Vie me dépouille des besoins illusoires que je me suis créés.
Elle m'invite à accepter Ce Qui Est dans l'instant.
Je n'ai plus à espérer mieux ou autre chose.
Je n'ai plus à changer ou à être autre que ce que je suis Maintenant.
Je suis ce que je suis dans l'instant et c'est suffisant.
La Vie ne me demande pas autre chose que cela.

Je n'ai plus à être quoi ou qui que se soit.

Je suis ce que je suis, un point c'est tout.
Artiste, Enseignante, Thérapeute, Entrepreneure, Écrivaine, Ménagère, Jardinière... des identités,
mais pas ce que je suis réellement.

Ce que je suis, c'est ce que vous êtes.
Au-delà de la forme, vous et moi, c'est la même chose.
Le reste ? Que des étiquettes !
Elles me servent à définir et à classer pour pouvoir ranger le tout dans des petites cases dans ma tête.

Un tel se nomme un tel.
Une telle fait tel genre de métier.
Un tel a x enfant(s).
Une telle a tel âge.

Ce n'est pas ce qu'ils sont réellement.
Ce n'est qu'une infime partie de leur réalité.

Moi qui aime tellement la liberté, comment vouloir être définie par une étiquette ?
C'est bien trop petit une étiquette !

De plus en plus, en laissant aller mon identification à toutes ces étiquettes, je prends contact avec l'immensité de l'Être que je suis.
Dans cette immensité, il n'y a plus d'étiquettes, plus de préjugés, plus de séparation.

Et vous êtes là avec moi.
Vous et Moi séparés n'existent plus parce que nous sommes contenus dans cette immensité comme les gouttes d'eau dans l'océan.

Dans cette immensité, vous êtes plus que mes frères et sœurs, vous êtes ce que je suis : Nous sommes Un.

Alors, finis les étiquettes, terminés les jugements, exit les coupables et les sauveurs, et bienvenue à la joie de vivre ENSEMBLE.




Une croyance peut certes vous réconforter. Par contre, seule l’expérience peut vous libérer.

Eckhart Tolle


J'aimerais recevoir Gratuitement l'Infolettre

Le sujet ?
La Conscience au Quotidien

Votre adresse courriel
Votre prénom
Puis


Je vous promets d'utiliser votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer notre Infolettre.