Vivre en Conscience :
Simplicité et Humilité


Déjà plusieurs mois ce sont écoulés depuis la dernière infolettre (c'était en mars dernier) et pas n'importe laquelle infolettre. J'y partageais une période où je vivais plus détachée des pensées, des émotions et du corps, où je me sentais dans le Rien, un rien bien plein et surtout reposant.

Depuis, lentement au début, puis brusquement, j'ai senti des résistances à plonger dans cet état de façon permanente pointer le bout du nez pour finalement m'exploser à la figure.

J'ai pris quelques semaines à me ramasser, à chercher à comprendre pour finalement lâcher prise et juste accepter que je n'étais plus dans cet état d'être.

J'avoue que j'ai tourné en rond ces derniers mois. Plusieurs de mes repaires et de mes élans habituels ont disparus. Il y avait tout de même cette quiétude en arrière plan qui se faisait discrète mais rassurante pour m'inviter à m'abandonner à ce qui ce passait au quotidien.

Cela fut loin d'être confortable. N'avoir le goût de Rien Faire sans pour autant se sentir déprimée ou triste est un état particulier.

Les mois ont passés, avec la Vie qui a continué avec son lot d'événements tristes (le papa de mon compagnon est décédé), de défis à relever (j'ai a nouveau recommencé à vivre des douleurs dans le corps), de sentiment d'impuissance (pas facile de faire ce qu'il faut pour payer les factures lorsqu'on n'a pas l'élan de faire grand chose).

Et en même temps, je vivais des moments de joie, de gratitude, de repos et de calme. Et la conscience d'être observatrice de tout ça.

Puis, en août dernier, j'ai demandé intérieurement à ce que ça bouge "autrement". J'ai plongé à l'intérieur et commencé à clarifier ce que je voulais toujours dans ma vie et qu'est-ce je voulais installer profondément dans mon quotidien.

Les résultats ne se sont pas fait attendre ! J'ai effectivement commencé à y voir plus clair. Les douleurs physiques ont diminué progressivement.

J'ai fait des nouveaux choix encore plus alignés sur Ce Que Je Suis vraiment. Même si j'avais déjà changé de cap depuis un moment, c'était le temps de faire des ajustements.

Il y a quelques semaines, je me suis réveillée avec un Élan dans le Cœur : Vivre une Retraite en solitaire de 40 jours !
Ce n'était pas nouveau pour moi, l'élan était déjà survenu au début de l'année mais la Vie du moment ne semblait pas s'y prêter.

Ce fut différent cette fois, les choses se sont mis en place presque par Magie, j'avoue que j'ai eu des moments de doutes. Ce n'est pas une mince aventure que de vivre cette expérience, il semble cependant que c'est ce que la Vie me propose en ce moment.

Je pars dans quelques heures...

Imaginez l'état dans lequel je me trouve...

À la fois exaltée, un brin anxieuse avec un fond de calme intérieur qui heureusement, m'apporte le centrage dont j'ai bien besoin.

Je pense à vous très fort,

J'ai fait des modifications dans le site internet que je vous laisse découvrir à votre rythme. Ce sont les nouvelles activités que je vous propose en ce moment...

Écoutez votre Cœur...

On ne peut découvrir de nouvelles terres sans consentir à perdre la rive de vue pendant longtemps.
Levez l'ancre et prenez la mer.
Lancez-vous, sentez le vent qui souffle dans votre dos.
Fixez le regard sur l'horizon.
Ou restez sur la berge.
Mais choisissez.
André Gide


J'aimerais recevoir Gratuitement l'Infolettre

Le sujet ?
La Conscience au Quotidien

Votre adresse courriel
Votre prénom
Puis


Je vous promets d'utiliser votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer notre Infolettre.