Kundalini


Le mot Kundalini vient du sanskrit « Kundal » qui signifie bobine. Le mouvement en spirale de la Kundalini  rappelle celui du serpent qui s’enroule, se love, pour dormir ou se reposer.

Kundalini est la force vitale, l’énergie qui maintient en vie tous les êtres. Cette énergie est à la fois statique et cinétique. L’énergie cinétique participe à la survie des phénomènes manifestés tandis que l’énergie statique reste dormante jusqu’à un certain degré de conscience.

Lorsqu’un individu n’a plus d’attrait pour le monde des phénomènes, le monde des désirs, et qu’il expérimente le non-attachement et l’Unité, c’est à ce moment-là que l’énergie statique devient cinétique.

Si le « serpent endormi » à la base de la colonne vertébrale dans le Muladhara chakra se réveille, il parcourt les nadis et se transporte dans Sushumna à travers tous les chakras jusqu’à Sahasrara, siège de la Conscience.

Plus la Kundalini se dirige vers le cœur, plus l’Esprit se réveille et descend dans Sushumna. Plus l’énergie cosmique descend dans mon canal pour s’unifier au cœur, plus la Kundalini veut monter vers le cœur.

Le chakra du cœur est le temple où le mariage sacré des deux énergies peut avoir lieu. L’Amour y devient inconditionnel. Ma partie matérielle, terrestre, « s’élève en amour » avec ma partie divine. Lorsque cette Unité se crée, l’âme veut prendre toute la place, habiter tout mon être. L’Âme anime la matière et c’est l’Esprit qui lui permet de le faire. Plus je me réunifie, plus j’accède à la 4e dimension, celle de la Conscience profonde.

Plus je suis nerveuse, anxieuse, dans mes émotions et mes croyances, plus :

  • Je suis inconsciente
  • Mes choix sont dictés par l'ego
  • Je suis manipulable et vulnérable

Là où est mon attention se situent mon énergie vitale et ma conscience. Ma capacité à vivre le moment présent, sans émotions, sans pensées, juste présente à 100 %, me donne accès aux autres dimensions de Qui Je Suis Vraiment.



Comment réunifier l’énergie terrestre
et l’énergie céleste ?
 


 1. Je suis dans le senti

  • Plus je suis dans le senti du corps, en vivant dans le moment présent sans être dans le mental et les émotions, plus l’Esprit cherchera à se réunifier en moi.

2. Je fais monter la Kundalini (l’énergie de la terre)

  • Exercice avec les pompes (périnée, plexus solaire, gorge), appelées « bandhas » dans la tradition yogique.
  • Je fais monter l’énergie de Kundalini par moi-même, sans artifice ou substance, et surtout, sans forcer et dépasser les limites du corps.

3. J'ajuste ma respiration

  • C’est, entre autre, par la respiration que je peux contrôler la quantité d’énergie qui entre en moi.
  • Quand mon corps bouge sans ma volonté pendant un soin ou une méditation, c’est qu’il y a trop d’énergie par rapport à ce que je peux contenir. J’ajuste la quantité d’énergie (taux vibratoire) en ralentissant ma respiration.
  • Avec la pratique, j’arrive à augmenter la quantité d’énergie qui entre en moi. Pour apprivoiser une plus grande dose d’énergie, je permets à mon corps, mes mains, ma tête de bouger un peu de temps en temps, seulement si ces mouvements sont involontaires.


J'aimerais recevoir Gratuitement l'Infolettre

Le sujet ?
La Conscience au Quotidien

Votre adresse courriel
Votre prénom
Puis


Je vous promets d'utiliser votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer notre Infolettre.