La mastication et la salivation,
essentiels à la digestion


La qualité de l’insalivation dépend de la mastication. Il est très important que la salive et la nourriture se mélange pour faciliter le travail de la digestion dans l’estomac et de l’intestin. Ce qui veut dire qu’en mastiquant bien et par conséquent en insalivant bien les aliments, j'évite à mon estomac et mes intestins un travail supplémentaire. Ce qui me laisse plus d'énergie pour profiter de la Vie au Maximum!

J'ai 3 paires de glandes salivaires qui produisent entre 1 litre et 1.5 litres de salive en 24 heures. La salive contient 99% d’eau et 1% de matières organiques dont la mucine pour la viscosité et une enzyme, la ptyaline.

La salive agit de 2 façons, soit mécaniquement et chimiquement :

Mécaniquement en imbibant les aliments secs par l’eau et la mucine pour former une pâte molle, le bol alimentaire, ce qui permet à ce dernier de glisser facilement dans le pharynx et l’œsophage après la déglutition.

Chimiquement par une amylase (enzyme) qui hydrolise les glucides, appelée ptyaline. La ptyaline transforme l’amidon cuit (pommes de terre, pain, céréales) en maltose, un sucre simple directement assimilable par l’organisme.

La production de salive diminue en période de stress, de peur ou d’anxiété. C’est pourquoi, il est si souvent suggéré de ne pas manger en période de stress, de manger plus tard ou à tout le moins de manger plus légèrement.


En conclusion,

  1. Je mastique bien pour défaire les aliments en petits morceaux, mon estomac n’a pas de dents lui ! Plus je lui donne des gros morceaux, plus je l’oblige à travailler fort !
  2. Je mastique bien aussi pour produire plein de salive qui secrète l’enzyme nécessaire pour digérer les glucides cuits. Ils arrivent ainsi prédigérés dans l’estomac.
  3. Je mastique bien pour que les aliments soient bien lubrifiés par la salive pour aller rejoindre l’estomac. Car ce n’est pas l’eau qui lubrifie mais la salive. Boire en mangeant dilue la salive et perturbe la digestion. Au besoin, je me rince la bouche avec un peu d'eau ou encore plus simplement, je mange davantage d'aliments gorgés d'eau comme les fruits et les légumes frais et crûs. Alors le verre de vin, c’est mieux en apéro !

J'aimerais recevoir Gratuitement l'Infolettre

Le sujet ?
La Conscience au Quotidien

Votre adresse courriel
Votre prénom
Puis


Je vous promets d'utiliser votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer notre Infolettre.