Les Nadis


Il existe tout un réseau de vaisseaux, appelés « nadis » ou conduits astraux, qui véhiculent l’énergie vitale captée par les chakras. Cette énergie vitale, aussi appelée le « prâna », alimente tous nos corps énergétiques ainsi que notre corps physique. Tout blocage de cette énergie vitale dans les nadis peut devenir maladie (physique, mentale et autre).

Le mot nadi vient du sanskrit « nad » signifiant mouvement. Nadi peut aussi se traduire par canal, vaisseau, conduit.

Il existe ainsi plusieurs milliers de nadis à travers le corps. Un chakra majeur est formé de 21 nadis. Lorsque quatorze nadis s’entrecroisent, nous avons un chakra mineur (ou secondaire), il en existe 21. Lorsque sept nadis se croisent, nous retrouvons un point d’acupuncture. Ceux-ci se comptent par centaines.



Sushumna

Le nadi principal, situé le long de la colonne vertébrale, se nomme Sushumna. Il part du périnée (chakra de la base) et se rend jusqu’au sommet de la tête (chakra de la couronne). C’est à travers lui que l’énergie de la Kundalini circule, selon notre évolution spirituelle, réveillant chacun des chakras sur son passage. Tous les nadis sont subordonnés à Sushumna.


Ida et Pingala

Deux autres nadis accompagnent Sushumna : ce sont les nadis Ida et Pingala, vecteurs de l’énergie masculine et féminine, situés l’un à droite et l’autre à gauche du canal Sushumna.

Ida & Pingala permettent à l’énergie yin et yang de circuler en alternance autour de chaque chakra, selon une figure en 8, le long du canal Sushumna. Ida et Pingala représentent respectivement les aspects énergétiques de la lune et du soleil, les énergies mâle et femelle à l’intérieur de nous, aussi symbolisées par les divinités Shiva et Shakti. Lorsque Ida et Pingala sont bien équilibrés, la gravité devient neutre et la Kundalini peut faire son ascension.

Ida est le canal gauche :

Il part du testicule gauche et se termine dans la narine gauche. Sa nature est féminine, maternelle, visuelle, émotionnelle.

Respirer par la narine gauche amène Ida à purifier l’organisme, se détendre, régénérer l’énergie du cerveau. Respirer par la narine gauche est appelé la respiration lunaire.

Pingala est le canal droit :

Il part du testicule droit et se termine dans la narine droite. Sa nature est masculine, destructrice, électrique, verbale et rationnelle.

Respirer par la narine droite amène Pingala à dynamiser le corps physique, accentuer la vigueur, la force et la vitalité.


Le travail sur les chakras, les exercices de yoga, certaines techniques respiratoires, les soins énergétiques (toutes les formes, y compris l’acupuncture, le shiatsu, le reiki, le toucher thérapeutique…), la conscientisation et une saine hygiène de vie (alimentation, exercice physique, méditation, plein-air, repos) favorisent la purification et le renforcement des nadis.

J'aimerais recevoir Gratuitement l'Infolettre

Le sujet ?
La Conscience au Quotidien

Votre adresse courriel
Votre prénom
Puis


Je vous promets d'utiliser votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer notre Infolettre.