La respiration consciente


Si j’arrête de manger, je peux vivre combien de temps? Plusieurs semaines.
Si j’arrête de boire, je peux vivre combien de temps? Plusieurs jours.
Et si j’arrête de respirer? À peine deux minutes!

Respirer est l’une de mes premières nourritures! Reprendre contact avec ma respiration est un grand cadeau que je choisis de m’offrir!

La respiration est certes un facteur important de nutriment pour mon système. En effet, sans oxygène pendant quelques minutes, mon corps ne peut survivre. C’est mon aliment principal bien avant l’eau et l’ingestion d’aliment. J’assimile l’oxygène par le biais des poumons qui transfèrent l’énergie dans le reste de mon corps. Les poumons entourent le cœur qui fait le pont, l’équilibre, entre les chakras inférieurs et ceux du haut.

Plus de 80 % de l’oxygène que j’absorbe se rend au cerveau. Une respiration régulière calme le mental. Un cerveau bien oxygéné amplifie le flux descendant de la Kundalini.

J’évite le sur-stress qui utilise une grande quantité d’oxygène pour détoxiquer l’organisme : les stress des polluants chimiques, du chlore dans l’eau, des pots d’échappement et les stress émotionnels qui me font secréter de l’adrénaline et les autres hormones surrénaliennes qui demandent beaucoup d’oxygène.

La qualité d’oxygène devient d’une importance capitale pour rester en santé ou bien la retrouver. Je découvre les forêts, les marches après l’orage, les aliments gorgés d’oxygène, frais et plein de vitalité comme les fruits et légumes.

La respiration est l’une des meilleures façons de Vivre en Conscience. Bien respirer fait circuler l’énergie en moi et plus elle circule en moi, plus mes perceptions sont claires et me viennent spontanément.

C’est dans la nature que je retrouve la meilleure qualité d’oxygène. Le prãna est ce qui me garde en vie. Sans oxygène, je ne peux survivre que quelques minutes. Ma première nourriture est l’air que je respire!

Ma maison ne peut m’apporter la même qualité de prãna qu’à l’extérieur. L’air n’y circule pas suffisamment et elle est très souvent remplie d’un excédent d’ions positifs qui apportent fatigue, maux de tête, douleurs articulaires, allergies, insomnie, dépression, manque de concentration, perte de mémoire, problèmes digestifs et circulatoires…

C’est pour quoi il est important d’aérer la maison souvent, régulièrement et au besoin, investir dans l’achat d’un ioniseur d’air ou d’une lampe de cristal de sel. Cela permet la régénération de l’organisme, la stimulation du système immunitaire et le renversement de plusieurs inconforts et malaises.

Les orages, les cascades, les vagues de la mer produisent une grande quantité d’ions négatifs et c’est la raison pour laquelle je me sens si bien après un orage.


On considère qu’il y a :

environ 2 000 ions négatifs au cm3 après un orage.
1 500 à la montagne ou dans une forêt de sapins.
1 000 à la campagne.
250 dans une petite ville.
 100 dans un appartement ou une maison.
50 dans le centre d’une grande ville (polluée).
10 dans une voiture.

 Jean-Paul Jacquemet
Les lampes en cristal de sel



Je choisis dès maintenant d’aller jouer dehors plus souvent. Je respire à pleins poumons. Je m’entoure d’arbres, de cascades, de montagnes. J’oublie télévision, ordinateur, magasinage et ménage de temps en temps. Je prends une pause santé et je prends une marche après l’orage. J’enlace un sapin, j’écoute la rivière qui serpente, je m’étends dans un champ de fleurs sauvages,

Je suis en vie, Je suis la Vie !

  • J'ai faim? Je prends de grandes respirations
  • Je vis un malaise? Je prends une grande respiration
  • Je vis un moment difficile? Je prends une grande respiration
  • Je suis sur le point de « m'énerver »? Je prends une grande respiration

Respirer en Conscience peut changer complètement mon état intérieur et mon niveau d’énergie. C’est le souffle de la Vie! La respiration, c’est la connexion avec la Source.


Ça veut dire quoi respirer en conscience?

Ça veut dire commencer par observer sans juger. Je respire comment? Quelles parties de mon corps bougent? Comment est mon niveau d’énergie?


Exercice
J’observe ma respiration sans la juger, simplement prendre note de la façon que je respire.

Ensuite, j’explore des façons de respirer différentes de celle que j’ai observées au début. J’observe si mon corps réagit de la même façon, si mon niveau d’énergie change, si mes pensées sont différentes, comment je me sens.


Exercice
Respirer avec le ventre – observation
Respirer avec le haut du corps – observation

Respirer vite – observation
Respirer lentement – observation


J'aimerais recevoir Gratuitement l'Infolettre

Le sujet ?
La Conscience au Quotidien

Votre adresse courriel
Votre prénom
Puis


Je vous promets d'utiliser votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer notre Infolettre.