Vishuddha Chakra
Expression de mon Essence


Vishuddha Chakra est le pont entre le Cœur et la Tête. Sans lui, l’énergie entre mon cœur et ma tête ne peut pas bien circuler et je suis tiraillée entre le cœur et la raison, entre les sentiments et la logique, entre penser et ressentir.

C’est le centre de l’expression et de l’extériorisation de l’énergie des autres chakras.

J’exprime mes émotions par les pleurs, la parole, le rire, la colère. Je partage la Beauté de mon Être par les arts visuels, le chant, les arts dramatiques, la danse, le jeu, l’enseignement, en créant des projets.

Je permets à l’énergie des autres centres de se manifester à travers ma voix, mes gestes et mes actions. Tout comme le centre sacré, Vishuddha chakra nourrit la Créativité sous toutes ses formes, mais sur un plan vibratoire plus élevé que Svadhistana. Pour bien vivre les qualités du centre de la gorge, je dois nettoyer et purifier le chakra sacré, les deux chakras étant intimement liés.

Vishuddha m’invite à exprimer Qui Je Suis en toute honnêteté. En effet, le centre de la communication me propose de verbaliser ce qui est présent en moi et de permettre à l’Amour d’être extériorisé.

Verbaliser, communiquer est bien différent de « parler de tout et de rien ». Avec un mot, un geste, une action, je peux apporter la Conscience et l’Amour ou la peur et la mort.

Le Silence peut également être tout à fait approprié dans certains cas, quand l’intégrité, le respect ou l’amour n’y sont pas.

Parler, s’exprimer, c’est aussi valable pour moi. C’est avoir le courage de me dire les vraies choses, d’être honnête envers moi-même.

Si Svadhistana n’est pas en harmonie, j’aurai de la difficulté à contacter mon identité profonde. Je ne sais pas qui je suis vraiment donc, cela m’est particulièrement difficile d’afficher mes couleurs, de m’affirmer, d’oser dire à voix haute ce qui se passe à l’intérieur.

Me parler à voix haute devant un miroir, faire des déclarations à voix haute, chanter, parler plus fort, faire du théâtre, vont me soutenir dans ma démarche d’extériorisation.

À partir du moment où j’utilise ma voix comme instrument de guérison et d’évolution, le passage vers les centres supérieurs me sera plus facile, et ce, de façon nettement plus saine pour moi et les autres.

Ce qui ne s’exprime pas, s’imprime! Cela revient à dire que si je ne partage pas ce qui est vivant en moi, la beauté de mon essence, les émotions qui circulent en moi, cela se retourne contre moi par le biais de malaises, de maladies, de problèmes de comportement, de situations.

Ce qui ne signifie surtout pas de tout dire, de crier, de manquer de respect (différence entre respect et avoir peur d’être jugée ou de d’être rejetée), de proférer n’importe quoi.

C’est là que je découvre que le lien entre le centre sacré et le centre laryngé est puissant. Sans contact avec mon être profond, j’ai de la difficulté à m’exprimer et à verbaliser mes besoins, mes émotions.

Et tant que le centre du cœur n’entre pas en action, je cours le risque de blesser par mes paroles ou mes actions.

Je me rappelle avant tout que bâtir des fondations solides me permet de pouvoir construire les étages de mon être en toute sécurité afin de vivre pleinement mon potentiel dans la joie, le respect et l’amour.

Vishuddha, c’est aussi utiliser le pouvoir de ma volonté en conscience. La volonté peut être utilisée pour satisfaire mes buts personnels ou pour vivre une vie plus vaste et respectueuse de la Vie.

Le pouvoir de choisir m’appartient. Je peux le faire pour moi, pour mes proches ou avec l’éclairage d’un plan plus vaste et surtout plus grand que moi : la Vie.

Est-ce que cette décision sert le bien de tous? Est-ce que ce choix de vie m’élève ou me ralentit dans mon évolution?

Je développe ma confiance en la vie, j’apprends à me connaître et je sais que mes choix de vie seront les bons s’ils sont pris dans le respect à la fois de moi-même et de la vie.

« Que Ta Volonté soit faite et non la mienne » caractérise bien le chakra de la gorge. En effet, ce centre m’invite à m’abandonner à la volonté de mon âme, à incliner la tête devant elle.

Dans un premier temps, je crois que l’extérieur a une emprise sur moi puis je réalise que j’ai du pouvoir sur ma vie, je suis maître de moi-même. Mais avec le centre laryngé, je découvre en fait que le véritable pouvoir réside dans le Lâcher-prise et dans l’abandon complet de ma volonté individuelle à quelque chose de plus grand et plus vaste : la Vie, le Sacré, le Divin.

Propositions pour Vishuddha chakra:

1. Je me compose une liste d’intentions, de déclarations et je la lis à tous les jours, avec une main sur le cœur et si possible en me regardant dans un miroir.

2. Je trouve un moyen d’expression que j’aime comme le bricolage, la sculpture, le chant, la danse, le collage, la peinture, l’écriture, le théâtre, la menuiserie, l’enseignement, la musique, et j’en fais une priorité dans mes périodes de loisirs, au moins une fois par semaine.

3. Je parle plus fort et plus souvent si d’habitude je parle doucement et peu souvent – Je parle moins ou bien je garde le silence plus souvent, si mon habitude est de toujours parler.

4. Je renforce mon lien avec qui je suis et je passe plus de temps avec moi-même pour m’observer, m’écouter et être en contact avec mes besoins profonds (deuxième chakra). J’en fais un rendez-vous quotidien, ne serait-ce que quelques minutes au réveil, pendant une pause au travail, pendant une marche, au coucher.

5. Quand j’ai des choses importantes à partager, je me connecte à ce qui est essentiel pour moi (mes besoins profonds), je laisse aller ce qui n’est pas si important dans le fond et je fais passer ces besoins à la lumière du chakra du cœur avant de les exprimer.

6. Je m’en remets à la volonté divine, je demande à être inspirée dans mes gestes, mes paroles et mes actions. « Que ta volonté soit faite. »

7. Je fais du bruit, je chante, je chantonne, je crie de joie, je me permets d’être vue et entendue, je suis là et j’existe! J’ai ma place dans l’univers et le monde a besoin de moi et de ma contribution grâce au partage de ma beauté intérieure.


J'aimerais recevoir Gratuitement l'Infolettre

Le sujet ?
La Conscience au Quotidien

Votre adresse courriel
Votre prénom
Puis


Je vous promets d'utiliser votre adresse courriel uniquement pour vous envoyer notre Infolettre.